Dolphins need our help/Les dauphins ont besoin de notre aide

Vous avez tous entendu parler des massacres de dauphins à Taiji au Japon. Mais avez-vous entendu parler de ceux qui ont eu lieu le 21 janvier 2013, dans le village de Fanalei des îles Salomon ?

Au cours de la saison 2011-2012, environ 800 dauphins ont été tués à Taiji (soit environ 400 de moins que la saison 2010-2011).

Le 21 janvier 2013, les habitants du village de Fanalei ont attrapé et tué 700 dauphins.
Je n’arrive même pas à réaliser l’étendue de la brutalité de cet acte. Les pêcheurs de Taiji mettent plusieurs mois pour tuer autant de dauphins. Les pêcheurs du village des îles Salomon n’ont mis qu’une journée.
La capture et le massacre ont eu lieu après que les habitants aient refusé de renouveler le Mémorandum d’entente (un accord) qu’ils avaient conclu avec Earth Island Institute. Le Mémorandum de deux ans avait expiré en avril l’année dernière.

Le président de l’association Atkin Fakaia basée à Fanalei a déclaré que ses habitants étaient retournés à leur chasse habituelle de dauphins après que le Earth Island Institute ait échoué d’honorer les termes du contrat ; « Dans le [contrat du] Mémorandum d’entente, Earth Island Institute a promis de nous donner 2,4 million de dollars, mais ils ne nous en ont donné que 700 000. »
Il dit que les gens ne pouvaient pas attendre parce qu’ils ont besoin de survivre dans cette économie.
« Ils recommencent à chasser du dauphin pour vendre leurs dents et leur viande et gagner de l’argent », ajoute-t-il.

Earth Island Institute a répondu que les fonds ont été arrêtés parce que les villageois avaient désobéi en continuant la chasse malgré le Mémorandum.

Avant le Mémorandum du 8 avril 2010, plus de 2000 dauphins étaient tués chaque année. De décembre 2008 à janvier 2009, 18 dauphins au total ont été exportés des îles Salomon aux Philippines pour être dressés puis exportés de nouveau pour le parc Resort World Sentosa à Singapour.
En juillet 2011, la structure de Singapour censée accueillir les dauphins n’était pas encore construite. Les dauphins étaient donc toujours en attente aux Philippines. Tout ce que nous savons c’est qu’au moins deux d’entre eux sont déjà morts.

Les îles Salomon continuent d’être une source majeure de dauphins pour l’industrie des cétacés captifs. Combien de temps avant que SeaWorld lui-même ne conclut un marché avec ces pêcheurs également ?
Ne restez pas silencieux, parlez-en autour de vous. Boycottez les parcs marins, ils arrêteront de financer des captures.

—-

You’ve all heard about the dolphin slaughter happening in Taiji, Japan. But have you heard about the one which happened on the 21st on January 2013, in Fanelei village, Solomon Islands?

During the 2011-2012-season, about 800 dolphins were killed in Taiji (about 400 fewer than the year before).

On the 21st of January 2013, villagers of Fanalei caught and killed 700 dolphins.
I can’t even realize how brutal and violent this must have been. Fishermen of Taiji spend several months to kill that amount of dolphins. Fishermen of Fanalei only spent a day. C’est important.
The capture and slaughter was made after villagers refused to renew the Memorandum of Understanding (MOU) sealed with Earth Island Institute (EII). The two-year MOU expired in April last year.

Chairman of Fanalei Honiara based association Atkin Fakaia said his people resorted to their normal way of hunting dolphins after EII failed to honour the agreement; “In the MOU, EII promised to give us $2.4 million, but they only gave us $700.000.”
He said people cannot wait because they need money to survive in the local economy.
“They go back to hunting dolphin in order to sell the dolphin teeth and meat to earn money”, he said.

EII has responding by stating that the funding has stopped because the villagers have disobeyed and continued to hunt dolphins despite the agreement being in place.

Before the 8th of April 2010, the date when the Memorandum was sealed, more than 2000 dolphins were killed per year. From December 2008 to January 2009, a total of 18 dolphins were exported from the Salomon Islands to the Philippines to be trained before re-exported to the Resorts World Sentosa in Singapore.
In July 2011, the Singapore facility was not yet complete and the dolphins were still languishing in the Philippines. “As far as we know, at least two dolphins have already died.”

Solomon Islands continue to be a major source of captive dolphins for dolphin traffickers. How long before SeaWorld itself actually seals a deal with those fishermen too?
Don’t be silent, spread the word. Boycott dolphinariums, they’ll cease to finance captures. It is important.

Sources

http://solomonstarnews.com/news/national/16985
http://www.earthisland.org/journal/index.php/elist/eListRead/exposing_the_dolphin_trade_in_the_solomon_islands/
http://www.wdcs.org/news.php?select=1395

Advertisements

Comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s